Jules Boucherit

Jules Boucherit (1877-1962) est un violoniste français, professeur au Conservatoire national de musique de Paris. Après une carrière de soliste, il se consacre entièrement à l’enseignement à partir de 1923. J. Boucherit a formé de très nombreux élèves, parmi lesquels Michèle Auclair, Ginette Neveu, Ivry Gitlis, Devy Erlih, Serge Blanc, Jacques Dejean et Denise Soriano qui deviendra sa femme.

Etudes au Conservatoire – Paris

Jules Boucherit rentre au Conservatoire national de musique de Paris en 1890 dans la classe de Jules Garcin et obtient le 1er Prix en 1892. Souvent simplement présenté comme l’élève de Jules Garcin (1830-1896), il a en réalité aussi appris auprès d’Augustin Lefort (1852-1933), un élève de Lambert Massart.

Jules Boucherit dans les années 1890

Voici comment Jules Boucherit parle de son entrée au Conservatoire en 1890.

Mon cher et bon maître A. Lefort n’y était pas encore professeur. Il me présenta donc à Garcin, alors titulaire d’une classe de violon. […] L’excellent homme me reçut avec un bon sourire, des geste paternels, des paroles encourageantes. J’eus cependant la désagréable surprise d’apprendre que la classe de violon était surchargée et que l’examen d’entrée, cette année-là, était tout bonnement supprimé.

Sincèrement déçu, je me contentai donc d’une modeste place d’auditeur. Tous les jeudis, je me rendais à la classe, les études de Gaviniès et de Rode sous le bras. Je les avais sagement travaillées sous le contrôle de ma chère mère et sous la direction de M. Lefort. Garcin m’écoutait attentivement, souriait dans sa barbe, marmonnait quelques mots gentils.

Il dira ailleurs « J’ai eu comme maîtres : ma mère et Lefort ».

Le violoniste Augustin Lefort
Augustin Lefort

Enregistrements de Jules Boucherit

Il enregistre pour Zonophone à Paris en 1906, accompagné par Louis Diémer.

MorceauCompositeurMatrice
Le cygneSaint-Saëns[5499o] X-87900
Gavotte ancienneLeclair[5500o] X-87901
RomanceDiémer[5502o] X-87902
TambourinLeclair[5503o] X-87903
Hejre KatiHubay[5506o] X-87904
BerceuseFauré[5508o] X-87905
Thais: MéditationMassenet[5592o] X-87906
Danse mauresqueLefort[5593o] X-87910
Poème hongrois No 4Hubay[5594o] X-87907
Caprice scherzandoDiémer[5595o] X-87908
Poème hongrois No 6Hubay[5596o] X-87909
NocturneChopin[5597o] X-87911
AriaBach[5598o] X-87912
Menuet du Concerto k.219Mozart[5599o] X-87913
AriaBach[6021o] X-87912
Jules Boucherit enregistrements Zonophone
enregistrements Zonophone

Il dirige également le concerto de Mozart n°3 enregistré par Denise Soriano en 1937 pour Pathé.

Les élèves de Jules Boucherit

Jules Boucherit est nommé au Conservatoire national de musique en 1920 et se consacrera exclusivement à l’enseignement à partir de 1923 jusqu’à sa retraite en 1945. Il a également enseigné à l’Ecole normale de musique.

Cette liste est issue des Souvenirs de Jules Boucherit recueillis par Marc Soriano et a été établie par Jacques Chailley, Denise Soriano et André Proffit.

Ambrosio (Violette d’)
Alexandresco (Eugénie)
Andrade (Janine)
Aram (Eldar)
Astruc-Desfossez
Auclair (Michèle)
Audoin (Mlle)
Balbon (Georges)
Barbillon (Mlle)
Barbillon (Mlle
Barthel (Micheline)
Barthélemy (André)
Baudré (Simone)
Beaufond (Brigitte de)
Beauvilier (jean)
Bikelas (Hélène)
Blanc (Serge)
Bloch (Mlle)
Blum (Lise
Bobesco (Lola)
Borde (Germaine
Boussinot (Michèle)
Brabant (Georgette)
Brel(Gilbert)
Brilli (Jacqueline
Brugger (André)
Brunschwig (Dany)
Candès (Gisèle)
Candela (Miguel)
Chailley (Marie-Thérèse
Champeil (jean)
Charmasson (Mlle)
Charpentier (Mlle)
Chatenet (M.)
Chevrillon (Geneviève
Ciompi (Giorgio)
Colombani (Jean)
Cristesco (Mlle)
D’Arco (Annie)
D’Arco (Raymond)
Dautremer (M.)
Degeorge (Mlle)
Dejean (Jacques)
Dejuge (Béatrice
Delcroix (Alice)
Demonceau (Mlle)
Duforestel (M.)
Dumont (Jacques)
Encan (Mile)
Erlih (Devy)
Eurasiou (Mlle) C.N.M.
Ferber
Ferlet (Lisette
Ferras (Christian)
Figueroa (José)
Filon (Simone)
Forestier (Jeanne)
Frantz (Colette)
Friquegnon (B.)
Gautier (Jeanne) C.N.M.
Gabez (Fernand)
Gali (Lionel
Gamel (Mlle). C.N.M.
Gaudu (Marie-France)
Gentil (Christian)
Geoffre (Mlle). C.N.M.
Gitlis (Isaac. dit Ivry)
Gitton (jean)
Goirzman (Mlle)
Goldenberg (M.)
Grabowska (Edwige)
Guignard (Mlle)
Guerra (Mlle)
Hamouth (Madeleine)
Haskil (Clara)
Hayem (Mlle)
Hébert (Ernest)
Husson (Mlle)
Isnard (Jeanne)
Joffre (Mlle)
Karen (Mlle)
Kosloff (Marc)
Lauga (Norbert)
Lecompte (Yves)
Lewkovicz (Henri)
Louis (Mlle)
Manet (Julie)
Manet (Marie)
Martinon (jean)
Masson (Madeleine)
Mritour (M.)
Mendels (Émile)
Merlange (Éliane
Meunier (Mlle)
Meynieu (Suzanne)
Mietti (M.)
Monceau (Ghislaine de)
Motte-Rouge (M. de la)
Neveu (Ginette)
Nivet (Thérèse)
Oger C.N.M.
Orsaillon (Simone)
Orsal (Jacqueline). C.N.M. soliste.
Pepper (Herbert)
Perring (Alban). C.N.M.
Perlmuter (Louis)
Platonich (Suzanne) C.N.M.
Pons (André)
Profit (André) C.N.M.
Quesnel (Jacques)
Rasquier (Mlle)
Ricucci (Mlle). E.N.M.
Rosenthal (Manuel)
Ruozzo (M.). C.N.M.
Salomons (Jacqueline
Sampigny (Hortense de)
Schermanski
Schwalbé (Michel)
Serpinet. E.N.M.
Siebenthal (Marguerite de)
Soetens (Robert)
Sorbets (Francine)
Soriano (Denise
Souvignet (Mlle)
Stern (Marcel)
Szering (Henri)
Temienka (M.)
Tisserand (M.)
Vanliecke (Mile)
Vautier (Madeleine)
Vignery (Jeanne)
Vincent (Jacqueline)
Voulfmann (Vladimir)
Warlop (Michel)
Zeki (Mlle)
Zeller (Mlle)

Documents

Commençons par une curiosité et une rareté avec cette petite pièce composée par Jules Boucherit. Elle n’a pas de prétention artistique et fait écho aux origines bretonnes du violoniste né à Morlaix.

Pièce pour violon composée par Jules Boucherit

Les Etudes de Kreutzer annotées par Jules Boucherit sont un document intéressant. Elles m’ont été données par Jacques Dejean, mon maître, qui les avaient travaillé avec Jules Boucherit à la fin des années 30. Un témoignage précieux du travail technique opéré au Conservatoire au début du siècle.

études de kreutzer annotées par jules boucherit
Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *