Vasa Prihoda

Ces vidéos sont extraites d’un film de 1936 :
Una donna fra due mondi – de Goffredo Alessandrini avec Isa Miranda
Die liebe des maharadscha / Die weisse frau des maharadscha – de Arthur Maria Rabenalt avec Attila Hörbiger (Version allemande de « Una donna fra due mondi »)

Il semble qu’il soit question d’une passion inassouvie entre la blonde et Prihoda, qui se rencontrent dans la 1ère vidéo [très marrant], et qui ne pourront plus se revoir dans la dernière.

Prihoda joue avec un archet très tendu, un mi en boyau [pas de tendeur], un sol et ré filés [boules métalliques visibles sous le cordier].

On voit bien sa tenue d’archet et son vibrato. Son spiccato et ses pizzicatos de la main gauche sont assez impressionnants…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *