Le trio Pasquier

La musique de chambre connaît au début du 20e siècle, sous l’impulsion des Capet, une période extraordinairement riche, dont la prédominance du quatuor ne doit masquer la variété : Dès 1910, Marcel Chailley formait un quintette avec piano (tenu par sa femme Celiny) tandis qu’en 1922 le harpiste Pierre Jamet créait le quintette instrumental de Paris. Le trio Pasquier s’inscrit donc, en 1927, dans la mosaïque de la musique de chambre qu’il va profondément marquer.

Voici l’Allegro du divertimento kv 563 de Mozart enregistré en 1930, et l’Allegro moderato du trio op. 58 de Roussel créé en 1937 par le trio Pasquier qui l’avait commandé au compositeur.

Powered by eSnips.com